Merry Bèye écrit sa passion en poésie…

Notre « passionnée d’écriture » du jour est Merry Bèye.

Merry Bèye a fait des études de Gestion en droit des affaires, et s’est ensuite spécialisée en Communication d’Entreprise en sortant major de sa promotion.  Elle est Model Photo et pose pour certains stylistes et et photographes et fait de la publicité.

Passionnée par les arts martiaux, elle a pratiqué le Karaté et le Vovinam Viet Vo Dao.  Elle a été sacrée championne d’Afrique et du Monde en 2006 dans cette discipline vietnamien.

Elle a animé une émission sur la technologie à la télévision nationale avant de rejoindre le plateau de Yéwulène comme chroniqueuse.

Fascinée par l’écriture et la lecture depuis son jeune âge, Merry Bèye intégre désormais le cercle des jeunes écrivains sénégalais avec son premier recueil de poème « Le train de la vie ».

Elle y parle de l’absence de la vie, de l’amour, de la religion. Elle parle des marginaux. Elle livre ma vision de la vie en prenant un malin plaisir à narrer l’histoire de ses proches.

La mort de son grand-père maternel l’ayant beaucoup marqué, ce dernier se retrouve tout le long de ce recueil de poème qui rend hommage à cet homme qui a fait d’elle ce qu’elle est aujourd’hui.

Elle y développe également d’autres sujets, tels que le vice, l’insouciance de la jeunesse, la prostitution, les conflits familiaux sous forme de métaphores.

Aïssatou Diamanka-Besland

Aïssatou Diamanka-Besland

Ecrivain - Journaliste
Aïssatou Diamanka-Besland

Les derniers articles par Aïssatou Diamanka-Besland (tout voir)

Laisser un comentaire