Un grand MOUFFE de colère !

Que Yahya Jammeh aille à la CPI, aux champs ou je ne sais où, moi j’ai d’autres chats à fouetter wallaye ! Qu’il libère le pouvoir où il est collé comme un sangsue comme aiment se coller la plupart des Présidents africains avides de pouvoir, narcissiques, antidémocratiques, autocratique et qui bafouent les droits de l’Hommes, de leur peuple en sens premier du terme, auto-censurent le peuple et violent la liberté d’expression. Ces Présidents-à-vie qui collent au pouvoir comme on collerait une “petite” sans la moindre distance ! Car le pouvoir c’est doux ! L’argent, c’est doux ! Les voyages en avion privé, c’est doux ! Le tapis rouge, c’est doux ! Les vacances de luxe, c’est doux ! Le Palais, c’est doux ! Pour que l’Afrique sorte de ce trou où l’ont plongée des années de tourments et de malheurs venues de tous bords, externes et internes, il faut que nos chefs d’Etats aient un peu de bon sens ! Bon sang ! Qu’ils mettent l’intérêt général en première loge en dépit de leur intérêt particulier. Mais, non, la douceur du pouvoir rend fou et la puissance que cela occure les amène à s’éloigner du peuple.

La jeuness africaine n’est plus dupe et endormie. Ce n’est plus une génération de MOUTONS. On sait les mater, les brimer, les bâillonner, mais elle sait se réveiller et désormais rien ne serait plus comme avant, même si elle a en face d’elle, une génération de Tocards qui veulent agir et parler en leur. Le citoyen “africain” ne sera plus jamais comme avant. Un nouveau type de citoyen africain est né ! Le peuple s’est réveillé ! Cela va prendre du temps certes pour que tout se mette en place en bonne et dûe forme, mais le peuple ne restera plus jamais passif face à son destin. Le pouvoir, ces jeunes ne le quémanderont plus, ils l’arrachent. Les urnes l’ont montré ! L’ont démontré ! Difficile cheminement certes, mais ils y arriveront. Tout ce qu’ils veulent, c’est des transitions démocratiques, c’est tout que demande cette jeunesse ! Un point c’est tout !

Un yahya Jammeh qui a été battu à plat couture, accepte les résultats et félicite son challenger avant de se rétracter une semaine plus tard, c’est du cirque, de la clownerie, des grimaces mal articulées, c’est du GRAND n’importe quoi ! Il faut arrêter maintenant ! Que certains nous disent, oh combien, il faut le laisser continuer car lui avec ses grands boubous tout blanc, est blanc comme neige, que c’est un anti-occidental, qu’il va sauver la Gambie de la main du blanc, que c’est lui seul qu’il nous faut, je leur dit shut-up ! Et je pèse mes mots. Ce que je dis là est valable pour tous les présidents-africains-à-vie-sur-leur-trône dans tous les pays africains, qui pensent que le pouvoir les appartient ! Le pouvoir du peuple. Eux qui trafiquent, volent et annulent le vote du peuple oubliant ainsi qu’ils ne sont que des locataires du Palais, se déclarent empereur ou Chef suprême, Babili ou Mansa et je ne sais quoi.

22 voire 40 ans au pouvoir pour certains, pas un seul changement dans la vie des citoyens, de qui se moque-t-on ? Les pays dirigés par ces tyrans sont des tombeaux à ciel ouvert. Au moment où eux se pavanent avec arrogance d’avions en avions, d’hôtels de luxe à hôtel de luxe, le pays souffre ! Le pays agonise ! Le pays pleure ! Le pays est à genoux ! Le pays a soif ! Il n’y a pas d’eau ! Il n’y a pas d’électricité ! Les enfants souffrent de malnutrition ! Les bébés meurent par manque de soins. Les vieilles personnes ne sont pas prise en charge avec une fin de vie soldée d’une retraite nulle ! Dans la plupart des familles, une personne fait vivre 100 bouches de sa propre poche avec ses faibles moyens ! Pendant ce temps le président mange à sa faim ! Boit à sa faim ! Se soigne à l’étranger sur le dos du peuple lui, sa famille ainsi que sa garde rapprochée ! Et tout cela c’est normal, c’est tellement normal qu’il faudrait encore le laisser au pouvoir pour achever le travail macabre qu’il exerce depuis des années sur son propre peuple ! Ok ! D’accord ! Laissons-le faire alors !

On ne peut pas dire qu’on aime son peuple et qu’on tue ce même peuple ! Qu’on spolie le peuple ! Qu’on tétanise le peuple ! Qu’on bâillonne le peuple ! Qu’on appauvrit le peuple ! Qu’on s’enrichit alors que le peuple n’a même pas un scanner pour se soigner ! Même pas d’école pour ses enfants ! De toute façon les enfants sont talibés dans la rue ! Même pas d’université digne de ce nom pour la formation de sa jeunesse, future élite ! Même pas d’entreprise pour la promotion des emplois ! Pas d’avenir ! Pas d’ambition ! Rien ! Nada ! Pas de programme ! Pas de vision ! Un pays où les femmes meurent toutes les minutes en accouchant ! Un pays où l’espérance de vie est au plus bas ! Où les jeunes fuient et meurent dans les pirogues en mer ou dans le désert. Si on aime son peuple, on ne l’assassine pas ! On ne l’affâme pas ! On ne l’étouffe pas ! Ceci est valable encore une fois pour tous les fous-fanatiques-du-pouvoir. L’AFRIQUE MÉRITE MIEUX que ces spécimens sanguinaires-assassins. Des suceurs de sang ! Du sang de leur peuple !

A mes amis panafricanistes de circonstance, je dis bien de circonstance, car dans chaque catégorie de mouvement, de croyance ou de mouvance, il y a des bons et des mauvais, les modérés et les fanatiques, les de gauches, de droite, les centriste et les extrémistes. Tous les panafricanistes ne sont pas des amoureux de l’Afrique. Désolée, mais, c’est la triste réalité. Pour cette dernière catégorie, le panafricanisme est une simple robe que l’on porte au gré du temps, parfois au gré de leur humeur. Ok ! Yahya ou (un autre chef d’Etat) doit être laissé encore au pouvoir parce que le Babili, lui, est un panafricain, un anti-occidental ! Ha bon ! Vous pouvez me dire pourquoi ses enfants ont une double nationalité (occidentale s’il vous plaît !) ? Pourquoi ces chefs d’Etats achètent des maisons en occident ? Pourquoi ils se soignent en occident ! Pourquoi ils ont parfois eux-mêmes la nationalité de l’occident ? Pourquoi quand ça va mal en Afrique, ils vont se cacher en occident ? Pourquoi quand ils sont malades vont se soigner en occident ? Quand ils font leur courses, viennent le faire en occident ? Quand ils volent le peuple, viennent cacher leur butin en occident ? La liste est longue et j’ai mal à la tête à force… Je vous invite à voir simplement le paradoxe et n’hésitez pas à continuer la liste, faites-vous plaisir ! Parmis ces panafricanistes qui crie : “Au banc ! Au secours !” avec un haine viscérale de l’occident, certains se pavanent même avec une nationalité occidentale tout en détestant cette dernière. On ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre, un moment donné il faut choisir pour être en cohérence singulière avec ses idées.

Je déteste les extrêmes, les extrêmes me détestent ! Parce que le Blanc à partir du 15ème, 16ème siècles a tellement été extrêmement obtu qu’il a décrété que l’homme noir n’était bon que pour être un esclave. Les Arabes l’ont confirmé bien avant eux sur l’homme noir également avec l’esclavage arabo-musulmane dont on ne parle pas assez. Le fou d’Hitler, à cause de son extrémisme, il a créé les fours crématoires comme un idiot. Les européens quand ils ont arrivés en Amérique, ils ont chassé les Indiens avec une violence inouïe. Je peux vous faire une liste de toutes les idioties que l’extrémisme a engendré. Mais je sais que vous avez compris ma pensée. Maintenant que les panafricanistes extrémistes viennent avec leur haine viscérale d’eux-mêmes et de tous, nous dire comment nous devons faire, je dis NON ! Nous ne pouvons pas continuer à nous haïr, sinon nous resterons tous de grands idiots !

A chaque fois que la voix du peuple triomphe ! A chaque fois que la jeunesse a annoncé la couleur pour faire briller la démocratie ! A chaque fois que par la voix des urnes cette jeunesse dit basta et que ça chauffe pour le despote, déchu de son trône, on crie, au feu ! Au feu ! Le blanc a allumé le feu alors que c’est nous-mêmes qui l’avons allumé. Un exemple : si nous sommes assez idiots d’aller acheter des armes à ce même occident que l’on décrit pour venir en retour tuer notre propre peuple, a qui la faute ? Est que c’est forcé ? Et après on vient crier, le blanc vend des armes ! Qui t’a demandé d’aller les acheter couillon ? Acheter des armes pour la sécurités de son pays oui ! Mais pas pour humilier, emprisonnez, torturer et puis tuer tous les opposants, pour semer la terreur dans la vie du peuple, pour massacrer la mère des autres, les enfants des autres, les papas des autres, le frère ou la soeur des autres bêtement parce que tout simplement ils ne partagent pas les mêmes idées que toi ! ASHAMED !

C’est sûr et certain que l’occident n’a pas du tout les mains propres sur la situation actuelle de l’Afrique ( ce n’est pas mon sujet d’aujourd’hui, ici je parle des Président-à-vie). De l’esclavage à la colonisation au néocolonialisme en passant par France-Afrique, l’Afrique a été spoliée, vidée, humiliée, vilipendée, essorée, sucée durant plus de 400 ans et elle souffre encore aujourd’hui par ce mécanisme du franc CFA, par ces contrats miniers à 10% qui étouffent le continent dans sa globalité, mais de grâce arrêtez de faire l’apologie de ceux qui détestent l’Afrique ! De ces mauvais perdants qui volent le pouvoir du peuple ! Si on aime l’Afrique on se défend de verser une seule goutte de sang de l’africain !

DEUKHINE MBEUPP !

Aïssatou Diamanka-Besland

Aïssatou Diamanka-Besland

Ecrivain - Journaliste
Aïssatou Diamanka-Besland

Les derniers articles par Aïssatou Diamanka-Besland (tout voir)

Laisser un comentaire